Plafond tendu ou flottant : lequel est adéquat pour un local commercial ?

Plafond tendu ou flottant : lequel est adéquat pour un local commercial ?

L’architecture des locaux commerciaux s’apparente certes à nos intérieurs, mais exige bon nombre de critères pour allier une dépense raisonnable et une esthétique incomparable. Il est ainsi normal de penser à un plafond tendu qui est un des revêtements le plus abordable et facile à poser pour un plafond. Mais est-ce réellement recommandé pour un local commercial ?

Définition d’un plafond tendu

Le plafond, pour des objectifs d’isolation et d’esthétique, est plus pratique avec un faux plafond. C’est une catégorie de revêtement qui empiète une surface supplémentaire du plafond. Dans cette famille de faux plafond est catégorisé le plafond tendu. En matériau, c’est un revêtement confectionné à partir du PVC, de tissu, de polyester ou de polyuréthane.

Il existe deux sous-types de faux plafond tendu. Le faux plafond tendu dit thermo-extensible se pose en étendant les revêtements sur les côtés des murs sous une diffusion d’air chaud afin qu’il épouse parfaitement la forme souhaitée. En revanche, l’autre est exclusif à une pose au sec. Il est alors compréhensible que de telles poses requièrent un savoir-faire, c’est pourquoi il vous est avantageux de visiter la-renovation-moderne.be, le spécialiste de rénovation contemporaine à Bruxelles et ses environs.

Définition d’un plafond flottant

Dans cette même famille de faux plafond, le type flottant se pose en tant qu’alternative plus rigide. Il s’agit d’une véritable structure avec des profilés et de couverture. La structure autoportante est composée de tiges filetées espacées de 60 cm constituant les suspentes, et les rails s’adossent aux murs. Pour sa part, le faux plafond est couvert de plaque de plâtre, de PVC ou de briques à plafond.

Le plafond flottant, comme tous les types de faux plafond, permet d’avoir un espace entre le plafond ou vélum. Comme il empiète également la surface de la pièce, il peut assurer dans ce sens un rôle d’isolation. En termes d’esthétique, il permet un large choix de moulure pour les plâtres et facilite la pose de luminaires en versions PVC.

Faux plafond tendu ou flottant : lequel choisir dans un local commercial ?

Comme c’est un revêtement plus souple, le faux plafond tendu est celui approprié pour une pièce ou le souhait est du sur-mesure. Dans un local commercial ou professionnel, il est en adéquation parfaite si la pièce est plus étroite ou moyennement spacieuse. On note particulièrement la pièce d’accueil, les caisses ou les chambres d’hôtes. Son grand avantage c’est son esthétique incomparable, d’autant plus qu’il offre une large gamme de coloris permettant de vous offrir un rendu unique.

En revanche, le faux plafond flottant est la seule option pour un local commercial spacieux. Il résout toutes les contraintes liées à de telles envergures de plafond notamment en matière de pose, en matière de rigidité, où le plafond tendu démontre un peu de fragilité. Mais le point où le faux plafond flottant gagne en majeure partie est sur le plan financier, car il nettement abordable aussi pour la fourniture que la pose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *